AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Anastasia Delancourt : L'informatique est mon mot qui soignent vos maux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 04/10/2016
Messages : 41

{ Bris }
Anastasia Delancourt
MessageSujet: Anastasia Delancourt : L'informatique est mon mot qui soignent vos maux.   Mar 4 Oct - 12:32


Come on, the monster doesn't exist


Anastasia Delancourt▬ Ana ou Anie ▬ 21 ans ▬ Créatrice de jeu et d'applications, consultante en sécurité et hackeuse pour BRIS ▬ Humaine ▬ BRIS ▬ Aisée ▬ feat. Barbara Palvin


I live   Caractère
BRI quoi ? Je ne connais pas, je préfère le gâteau au chocolat


« Bonjour Anastasia. Je serais le psychologue qui va évaluer ton état psychologique pour ton entrée dans le BRIS. Qu'est ce que tu pourrais me dire de toi ? » Mon regard était neutre, je n'étais anxieuse, pas triste, juste cette neutralité. Le silence s'imposa, je ne voulais pas parler. Je n'avais jamais aimé cela, raconter des choses sur moi. Je détestais être ici, je détestais cette agence alors pourquoi devoir transmettre des informations, je leurs accordais déjà assez de mon temps et de mes soi-disant talents. « Votre silence exprime lui aussi des informations. Vous détestez cette agence n'est-ce pas ? Ils vous sont forcé à les rejoindre ? Racontez-moi ! » De nouveau, je le fixais mais mon regard lui n'était plus neutre, il était glaciale. J'avais toujours été assez timide, non pas parce que j'étais intimidée par les autres mais parce que ma sœur avait toujours été plus mis en avant que moi. C'était elle la princesse, elle qui avait tout les espoirs de la famille. Je n'étais qu'une petite geek, amoureuse du sport et sans doute l'une des plus forte hackeuse de mes années. « Je suis... passionnée par l'information. J'ai été embauché pour cela... Enfin je veux dire pour mes facultés informatiques. Le reste, je ne penses pas que ça puisse vous regarder » . Je détestais toute ces fouines, tout ces pseudo chercheurs qui disaient vouloir faire évoluer la science et qui ne faisait qu'évoluer leur compte en banque. Ce type, il était payé un fortune pour mon silence actuellement. Ce type devant moi, j'en étais sûr, cela se voyait sur son visage, il était là parce qu'il le voulait et ce qui était le pire... C'était qu'il aimait ça.

C'était  facile de comprendre que mon esprit de déduction, sans doute dû à l'informatique était juste gigantesque. Dans le monde d'internet on me nommait Demination car j'étais à moi toute seule l'une de plus puissante hackeuse du très fond d'internet. Même si à part l'informatique et hors du cliché du geek qui pissait dans des bouteilles, j'adorais le sports, j'adorais danser, chanter, bouger, courir, me battre. J'étais multi-sport contrairement à mon espèce de sœur à peine capable de courir sans se faire un souffle au cœur. La réalité c'était que je n'étais pas timide, juste effacée. La confiance que j'avais en moi était minable. Le seule moment où je me sentais en confiance et que je me savais capable de tout, c'était devant un ordinateur. BIM, à peine aviez vous le temps de le dire que j'étais déjà rentrer dans votre pc et que j'avais trouver les codes de votre compte banquaire. PAF, me voilà à pirater votre ordinateur qui, juste avec la pression d'une touche, puisse vous exploser à la tronche. C'était ça mon talent, mon unique talent. Je ne voulais pas l'utiliser pour faire du mal, j'étais un peu le Robin des Bois des internet et non l'ombre d'une sœur égo-centrique et totalement superficielle. Je me croyais incapable de hair ma propre sœur, j'avais tord. Je n'étais pas Anastasia, juste la sœur de Sara. Pourtant, j'avais toujours été calme comme personne, très cultivée. J'adorais lire, discuter, rire. Je le faisais avec peu de personnes cela, que les personnes les plus proches de moi. Ma confiance était une chose que je n'accordais pas facilement, je préférais être peu entouré et savoir avec qui je me battais. Mais cela était sûr, si je ne voulais pas faire du mal, je tuerais sans doute pour sauver les personnes que je considérais comme proche de moi, mes amis, ma mère. Mon sourire était aussi l'unique chose qui m'était unique. Il avait toujours été sincère, une sincérité que je n'avais jamais perdu... Jamais. J'avais cette fâcheuse tendance à être justement beaucoup trop franche, j'étais tranchante.

Le peu de personnes qui s'étaient frotté à moi en pensant que ma timidité m'empêcherait d'agir, c'était sans doute parce qu'il n'avait rien compris. Finalement, je n'étais pas timide, juste silencieuse. Pourquoi je rougissais ? Tout simplement car les compliments devenaient tellement rares que je ne savais pas où me mettre quand on osait m'en faire. Moi aussi, je savais répondre, moi aussi, je pouvais hurler, grogner et être violente. Je n'étais pas ce genre de personnes à se taire non, j'étais la première à dire '' levez vos mains et battez-vous''. Et je faisais partie de ses rares personnes qui avait encore le poing levée et non la culotte baissée. Alors cela allait de soit, bien-sûr que je n'allais pas répondre à ce pseudo psychologue qui avait sans doute autant de connaissance que moi sur ce sujet. Je m'étais promis que jamais je n'abandonnerai, que peu importe ce qui allait m'arriver personne n'arrivera à me faire ''j'abandonne'', j'étais au dessus tout ça. Mes combats n'étaient inutiles, je faisais ma propre justice et j’espérais qu'un jour, mon nom soit inscrit dans l'histoire comme la plus grande hackeuse du siècle. Je voulais faire changer les choses, le surnaturel ? Je savais qu'il existait mais pourquoi le régner ? Il était dangereux ? N'étions-nous pas pire qu'eux ? J'étais capable de faire sauter une maison de ma pauvre chambre d'étudiante de 9m2... Alors qui était vraiment monstre, je n'en savais trop rien mais jamais je ne jugerais quelqu'un pour l'appartenance qu'il avait comme j'aurais voulu que l'on ne me juge jamais en rapport avec ma détestable sœur. Ma sœur m'avait pris beaucoup comme le peu de copains que j'avais pu avoir et combien étaient-venu me draguer en espérant pouvoir attraper ma sœur au passage... Ils me pensaient aussi bête que ma sœur et il me semblait que c'était cela, la pire erreur qu'ils avaient : me sous-estimer.  




Loyalty Appartenance
Un pour tous et tous pour un!

Je suis humaine, mais pas les humains ordinaires, pas ceux qui ignorent ou qui ont peur. En réalité, je connais l'existence de ces êtres surnaturels et je suis pour leurs existences. Je me fiche de qui vous êtes, de ce que vous êtes capable de me faire, être capable et agir sont deux choses bien distingues alors... Je pars du principe que tant que vous ne n'essayez pas de me nuir, je ne vous nuirai pas. Tant que vous ne touchez pas à ceux qui me sont chères, je ne détruirais pas non plus ce qui à vos yeux et peu importe lesquels, est le plus important. Ce sont des êtres différents et sans doute dangereux pour nous mais qui sommes-nous pour dire cela d'eux ? Personne. Nous sommes pires avec nos bombes, nos armes bactériologiques. On se met à les chasser, n'est-ce pas pire que cela ? Eux, ils le font par nécessité alors que nous, même si ils essayent de nous faire croire que cela l'est, c'est faux, ils mentent. C'est d'ailleurs ce qu'ils font le mieux. Vous savez quand on voit les profondeurs d'internet, on sait que ce que raconte tout ses foutus politiques n'est que foutaises.  Alors , ils prônent la tolérance, elle est où cette tolérance ? Allez s'y, je regarde. Je n'ai pas peur d'eux, je sais de quoi ils sont capable et chacun à ses capacités. On dit que nous sommes humains contrairement à eux mais si aujourd'hui, je suis payée par BRIS, c'est parce qu'on m'avait traîné jusqu'ici. Sous prétexte que mes capacités informatiques pourraient les aider mais je m'en fichais de les aider. Je ne voulais pas faire de mal, je ne voulais pas qu'on leur fasse du mal pour moi ou à cause de moi. Mais vous savez quand c'est lié à l'état, ils ont de quoi t'obliger à te plier à leurs exigences. Mais ne vous en faites pas, j’attends calmement, le moment où je pourrais fuir ce travail et détruire tout ce qui pourrait contenir.





I live   Physique
Miroir, miroir, dit-moi qui est la plus belle !


Elle te regarde, ce même regard qu'elle porte tout les jours sur toi. Elle écrit une lettre qui parle d'elle, sa belle et douce Ana. Elle raconte dans sa lettre les plus belle choses qu'elle connaît sur Anastasia qui ressemble à ça « Ana n'est pas une fille ordinaire, pas à mes yeux en tout cas. Je sais ce qu'elle fait de ses mains. Malgré ses activités générales, elle se tient en forme. Ana est une petite brunette aux yeux bleus. Autant pour vous dire qu'en plus d'être rare, elle est vraiment belle. Avec sa peau un peu bronzé, son petit corps musclé en même temps que d'être frêle. C'est cela Ana, c'est tout ça. C'est la beauté et la vulnérabilité de son être qui fait d'elle une fille belle et très convoitée. Elle ne se rend pas compte mais son corps est fait d'une manière qu'on ne peut lui refuser sa beauté. Elle a une poitrine dans les normes pas vraiment pulpeuse mais de quoi pouvoir porter des robes à bustier en tout cas. Elle a un ventre plat, légèrement marqué par ses fins abdominaux. Sa silhouette est harmonieuse, tout en finesse... Elle est sans aucun doute des plus charmantes avec son petit sourire, son regard de braise et rempli d'espoir, ses cheveux chatains et sa silhouette mais méfiez-vous de cette eau qui dort, de cette ange car... elle est loin de l'être, bien loin de ce qu'on peut imaginer.»





Before   Histoire
La tête dans les étoiles ...

Shuuut... Entendus-tu ces bruits ? Oui tu les entends bien mieux a présent. Ils s'approche de toi, ils marchent avec calme. Ceux que tu vois, c'est tes parents. Mais tu n'es pas encore consciente de ça. Tu viens de naître, tu as pleuré. Il y a sans doute des raisons scientifiques à tes larmes et tu dois les connaitre désormais mais... Aujourd'hui, j'ai décidé d'écrire en ton nom ma meilleure amie. Tu disais que j'avais l'âme d'un écrivain, je vais conter ton histoire.
Tu as vécu une enfance plutôt tranquille, tu étais dès le début l'ombre de ta soeur. Tu n'as jamais aimé être au devant de la scène, ton truc c'était de sourire sans rien dire, d'observer sans rien voir. Tu étais transparente, un peu comme moi. On a grandi ensemble, je suis sans doute comme une soeur pour toi. Dépassée par l'enfance, nous avons atterri dans un monde étrange et obscure que l'on a nommé Adolescence. Tu te souviens de ce qu'on disait ? Jamais on ne pourra être des ados normaux... Pourquoi ? Et bien, ce n'était pas le fait qu'on soit exceptionnelles, nous avons juste notre monde, notre univers. Les autres on s'en fiche. Surtout toi, tu es la personne la plus indifférente que je connais.

Mais, je sais que quelque part dans ton petit coeur, tu as mal. Tout n'est que façade chez toi, tu souris alors que tu veux pleurer, tu te tais alors que tu veux hurler, tu te montre intouchable alors que tu es transpercée. Ca fait ta force sans aucun doute. Tu es quelqu'un de... Différent. Je ne peux pas dire que tu me sois étrangère mais tout le monde l'est un peu à mes yeux et encore plus quand on regarde à travers les tiens. Ton adolescence... C'est là que tout a commencé pour toi. Une véritable horreur, tu ne dis pas grand chose, jamais. Mais tu sais, tes magnifiques yeux bleus en disent long. Les gens ne te connaissent pas, ils ne savent même pas que tu existes. Au début, tu es blessé par ça et puis... avec le temps, tu t'es fais à cette solitude, tu t'habitues au monopole de ta soeur que tu commences à détester malgré toi.

Ca fait déjà un moment que tu as touché aux pc. C'est ton univers ça, tu le sens passé ce courant entre lui et toi. Il n'y a pas d'histoire d'amour, rien de tout cela. Mais ton pc il te fait voir que tout est possible, qu'il suffit de savoir pour pouvoir. Alors, tu apprends. De plus en plus, tu acquiers des connaissances incroyable sur l'informatique. Tu passes des journées entières dans ta chambre à trouver les réponses à tes questions. Vers 15 ans, tu deviens vraiment douée. Tu découvres les tristes profondeurs d'internet, pourtant, tu ne te décourage pas. Tu continues d'accumuler ses connaissances en te disant qu'un jour, tu deviendras la meilleure d'entre tous et que tu changeras tout ça, tu changeras cette horreur que continue de persister dans ce monde. Car la vision qu'on a de ce monde, il est tellement mieux, tellement sain.

La vie n'est pas facile pour toi à cet époque. Tu as des problèmes de santés... Alors, tu es anéantis, tu souffres, tu as sans doute envie de pleurer mais quand tu me le dis, tu me souris en me disant que tout ira bien. Bien-sûr que ça n'ira pas. Alors j'imagine que quand tu as posé ton petit corps sur ton lit, tu as versé toute les larmes de ton corps. Tu en as fais des crises et les piqûres maintenant tu t'y connais. Tu pourrais limite devenir infirmière au vu de tes connaissances médicales. Tu t'injecte tes propres doses quand tu es en crises. Les médecins te disent, "Anastasia, tu dois arrêter le sport" mais tu ne peux pas.. Putain, tu ne peux pas. C'est ta drogue, ta seule façon de te sentir mieux.

Alors tu trouves d'autre alternative. Tu te mets à fumer, avec moi. Et puis on commence à courir, ensemble dans la forêt après les cours. On est bien toutes les deux, on est heureuses.Tu t'en fiches de mourir, ce que tu veux s'est profiter. Alors on sort le jour de tes 18 ans, le shit dans ton sac, la vodka dans le mien et les quelques amis qu'on s'est fait en quelques années. C'est ça, être libre princesse. Tu ris, tu souris, tu t'éclates, tu t'épanouies... Pour la première fois depuis 18 ans, je te vois vraiment heureuse. Entre ton père et toi, ça a jamais été la joie alors tant pis, tant pis tu dis.

La réalité c'est que tu es vraiment blessée que tu aimerais vivre comme ta stupide soeur mais t'es pas comme elle, tu ne le seras jamais et t'en es consciente. Alors, tu fais ce que tu peux. Mais ce jour-là, je t'ai vu sourire comme jamais car tu n'avais plus à te cacher, plus à mentir. On te regarde, on te voit, enfin. Tu n'es plus l'ombre de Jennie, tu es Anastasia, la belle et magnifique Anastasia que je connais moi, depuis des années. Avant d'être cette femme transparente, tu es surtout forte, courageuse, persévérante, cultivée et accessible. Alors, je me suis doutée que tu réagirais ainsi ce jour si sombre.

Tes larmes je peux les revoir encore et encore et ta voix... "Ne me laisse pas, Jess... Me laisse pas !" et ton coeur... Ton petit coeur qui t'abandonne, je te vois tomber à côté de moi sous le regard du monstre qui nous a fait ça, il avait ces longs crocs et cette ressemblance avec un loup... Tu convulses presque, tu essayes de tenir les formes mais rien à faire, tu craches du sang, tu t’étouffes avec, tu essayes de te calmer mais rien à faire. Ca te défonce la poitrine, tu souffres putain tu souffres comme jamais. Et puis, avec tout le sang qui se propulse dans ton corps, tu deviens paralysée malgré la dose que tu viens de t'injecter. Je le vois ton regard devenir blanc et puis plus rien. Tu n'es pas morte, juste évanouie. Ca fait combien de temps que tu n'as pas fais de crises ? Au moins 3 ans ou peut-être 4. C'est devenu si rare que quand ça arrive, ça te détruit le coeur, ça t'explose la poitrine, ça t’étouffe. Les médecins ont dit que tu as un corps assez solide pour supporter les futurs crises, que tu n'as pas à avoir peur. Cette maladie est devenu si bénie que tout le monde peut en survivre alors, j'espère au plus profond de moi que tu l'as combattu et que tu l'as enfouis tellement loin dans ton corps qu'elle ne reviendra plus jamais.

Ma princesse, ma belle, mon ange allait mourir si je ne fais rien. Alors, je me suis levée. Moi aussi, j'avais mal. Ce mi-homme mi-loup m'a expulsé et je t'ai regardé une dernière fois, une toute dernière fois en me disant "Il faut que tu survives Ana, il le faut !". Tu t'es réveillée quelques heures plus tard, tu avais mal partout. A vrai dire, tu avais une côte cassée, l'arcade en sang, les membres engourdit par la crise et sans doute des bleus et du sang partout. Tu portes mon sang sur ton chemisier. Tu ne t'en rends pas compte au début, tu te relèves et puis là, ma belle, tu découvre ton portable à moitié explosé. Tu allumes la lumière et tu le laisses retomber quand tu vois que mon regard est vitreux, sans vie.. Je ne suis plus là, depuis longtemps.

Bien-sûr mon ange que tu en es consciente que mon corps refroidit lentement. Alors tu hurles, tu pleures encore et encore... Quand on te récupère, tu es couverte de sang, tu ne peux pas marcher, tu ne parles pas. Tu ne dis rien. Et ces imbéciles qui t'accusent ne savent rien et toi non plus tu ne connais pas la vérité. Mais un jour, Ana, tu as su et compris ce qu'il s'est passé cette nuit-là... Tu as découvert le monde surnaturel comme ça, tu as compris que ce n'est pas que des histoires que l'on raconte aux enfants. Tu es forte pour avoir ce que tu veux, peu importe les moyens pour le faire... Tu obtiens toujours ce que tu veux, un petit trait de famille, je te l'accorde.

Tu es la femme la plus gentille et généreuse que j'ai connu dans ma petite vie et je t'en prie, ne change jamais cela, jamais. Tu es belle, belle comme tu es avec ton petit caractère craquant et dynamique et surtout avec tes défauts. Continue ce que tu fais, continue à te battre car je serais toujours fière de toi, toujours. Prend soin de toi, d'eux car un jour, ils auront besoin de toi. Et ces personnes qui te font prisonnières, qui te conforment à leur univers comme un vulgaire soldat... Bris ne sait pas encore qui tu es et doucement tu te réveilles et tu te révèles... Il n'y a pas de quoi avoir peur Ana car ils ne savent même pas qui tu es, contre quoi tu te bats ou même les idées que tu te défends. Mais pour une fois, ta discrétion et ta transparence te sera utile, pour une fois tu vas pouvoir montrer ce qui est pour toi le pouvoir, celui des humains.

Alors accroche-toi et deviens cette femme que tu rêvais d'être, à ton image et non à celle des autres. Parce que les autres... Tu les emmerdes. Et n'oublie pas, tu as juste besoin de fermer les yeux, de monter sur les toits de cette ville pour découvrir cette agréable sensation, celle de vivre vraiment et d'être libre. Ne t'en prive pas ! Car si tu ne le fais pas, qui le ferra ?




Mon pseudo est Illi ou Ashi, j'ai 18 ans et je suis disponible Tout les jours la plupart du temps. J'aime la fonda !   et j'apprécie moins l'hypocrisie. J'aimerai ajouter que j'adore le design J'ai connu Dark side of the Moon par Madame la Fonda


©️ Halloween de Never Utopia



Dernière édition par Anastasia Delancourt le Dim 23 Oct - 20:03, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 15/07/2012
Messages : 894

{ Admin }
Maât
MessageSujet: Re: Anastasia Delancourt : L'informatique est mon mot qui soignent vos maux.   Mar 4 Oct - 12:43

Bienvenue ♥️



Bonjour Invité,


Premièrement, bienvenue parmi nous! Oh cet avatar me rappel de vague souvenir... :coquin: Bien contente de te voir débarquer sur le forum. Il est toujours plaisant de voir de nouveaux personnages embarquer dans notre monde unique et l'assaisonner un peu plus de leur saveur. J'espère que tu te plaira bien ici et que tu pourras laisser cours à ton imagination. L'univers de Dark Side of the Moon t'es encore interdit, mais il y a un moyen simple d'y avoir droit. Il faut simplement réaliser tous les points ci-dessous sans exception. Pour toute question ou si tu as besoin d'aide, n'hésites pas à me contacter, moi ou un autre membre du staff. Lorsque tout sera en vert, tu seras validé sans problème ! Tu as à partir de maintenant deux semaines pour compléter ta fiche de personnage, soit jusqu'au 18 octobre.

Bonne chance!

À faire  |  × À corrigé  |  ϗ Correct

ϗ Nom du personnage correct
ϗ Signature du règlement
Remplissage complet de la fiche
ϗ Avatar à la bonne taille




Invité, sens tu le désir monter en toi lorsque tu pose ton regard sur moi?


Dernière édition par Maât le Lun 10 Oct - 15:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Anastasia Delancourt : L'informatique est mon mot qui soignent vos maux.   Mar 4 Oct - 20:18

Bienvenue Illi
(Dans le merveilleux monde des persos qui ne sont pas des prédef... nous! )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 19/09/2016
Messages : 219

{ Vampire }
Musette
MessageSujet: Re: Anastasia Delancourt : L'informatique est mon mot qui soignent vos maux.   Mar 4 Oct - 20:28

Oh! La délicieuse Barbara Palvin! J'ai bien hâte de voir quelle race tu vas choisir. :hum:

Bienvenue sur le forum!! :suisla:



SOUL STRIPPER

Then she made me say things I didn't want to say, Then she made me play games I didn't want to play, Pulled out a knife and flashed it before me, Stuck it in and turned it around.
©️ signature by anaëlle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 04/10/2016
Messages : 41

{ Bris }
Anastasia Delancourt
MessageSujet: Re: Anastasia Delancourt : L'informatique est mon mot qui soignent vos maux.   Mer 5 Oct - 3:33

Merci Sami !

Haha merci bien Musette ! J'espère que ma petite Ana te plaira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 24/09/2016
Messages : 115

{ Léopard-Garou }
Cherry Bloom
MessageSujet: Re: Anastasia Delancourt : L'informatique est mon mot qui soignent vos maux.   Mer 5 Oct - 6:51

Illi :nooo: Contente de te retrouver


A fire starting in my heart
Elle s'était faite tatouer l'univers sur le coin du coeur
Histoire de ne jamais oublier le néant qu'elle avait à l'intérieur. › ©️ alaska.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 04/10/2016
Messages : 41

{ Bris }
Anastasia Delancourt
MessageSujet: Re: Anastasia Delancourt : L'informatique est mon mot qui soignent vos maux.   Ven 7 Oct - 5:42

Merci Bekah ! :coeur1: Je vais essayer de me depêcher à écrire ma fiche pour vous rejoindre rapidement ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 13/08/2012
Messages : 290

{ Réanimateurs }
Anita Blake
MessageSujet: Re: Anastasia Delancourt : L'informatique est mon mot qui soignent vos maux.   Ven 7 Oct - 9:21

Bienvenue Anastasia! :suisla:
J'espère que tu t'amusera bien parmi nous!


AFTER THE DARKNESS ♦️ 
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 21/09/2016
Messages : 449

{ Loup-Garou }
Alec Brown
MessageSujet: Re: Anastasia Delancourt : L'informatique est mon mot qui soignent vos maux.   Ven 7 Oct - 9:28

welcome !




Beware of the wolf !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 04/10/2016
Messages : 41

{ Bris }
Anastasia Delancourt
MessageSujet: Re: Anastasia Delancourt : L'informatique est mon mot qui soignent vos maux.   Mar 11 Oct - 15:40

Merci beaucouuup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Anastasia Delancourt : L'informatique est mon mot qui soignent vos maux.   Mar 18 Oct - 4:42

Bienvenuuuuuuuuue parmi nous

Bon courage pour ta fiche jolie demoiselle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 04/10/2016
Messages : 41

{ Bris }
Anastasia Delancourt
MessageSujet: Re: Anastasia Delancourt : L'informatique est mon mot qui soignent vos maux.   Mar 18 Oct - 8:49

Merci beaucoup !

Est-ce que c'est grave si j'écris la fin de ma fiche uniquement demain ou après demain ? J'ai pas beaucoup de temps actuellement pour moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 15/07/2012
Messages : 894

{ Admin }
Maât
MessageSujet: Re: Anastasia Delancourt : L'informatique est mon mot qui soignent vos maux.   Mar 18 Oct - 9:46

Il n'y a pas de problème ma belle! Je te donne une extension de trois jours.
Reviens moi si jamais il y a quoi que ce soit!


Invité, sens tu le désir monter en toi lorsque tu pose ton regard sur moi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 04/10/2016
Messages : 41

{ Bris }
Anastasia Delancourt
MessageSujet: Re: Anastasia Delancourt : L'informatique est mon mot qui soignent vos maux.   Dim 23 Oct - 20:04

Je suis vraiment désolée de mon retard, j'étais débordée !
Mais voilà, j'ai enfin finis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 15/07/2012
Messages : 894

{ Admin }
Maât
MessageSujet: Re: Anastasia Delancourt : L'informatique est mon mot qui soignent vos maux.   Dim 23 Oct - 20:31

Fiche validée ♥️



Bonjour Invité,


Premièrement, félicitation pour ta fiche et bienvenue sur Dark Side of the Moon ! Je tiens à dire de la part de toute l'équipe que nous sommes ravies de te compter parmi nous !

Ensuite je voulais te dire que.... Moi aussi je t'aime tu sais!!! Tu as, comme toujours, une très belle écriture et j'ai adoré lire ton histoire! La toute première agent de la B.R.I.S.! Trop contente! (Après Anita, mais elle ne compte pas! XD) Tu as un personnage super et j'ai bien hâte de voir ce que tu vas en faire.

Maintenant que tu peux commencer à poster sur le forum, voici quelques petites choses à ne pas omettre.

1 — N'oublies pas de faire ta fiche de lien si tu veux que les membres t'en proposent ! Au besoin, il y a un modèle que tu pourras utiliser.

2 — Si tu veux que les gens viennent te proposer des Rp facilement, tu dois faire ta fiche de Rp qui recensera tes Rp en cours et ceux terminés.  

3 — Tu peux aussi faire une demande de maison afin d'avoir ton petit chez-toi où tu pourras Rp.

4 — Il faut aussi que tu recenses ton avatar et ton emplois.

Sur ce je te souhaite de bien t'amuser !




Invité, sens tu le désir monter en toi lorsque tu pose ton regard sur moi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Anastasia Delancourt : L'informatique est mon mot qui soignent vos maux.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anastasia Delancourt : L'informatique est mon mot qui soignent vos maux.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours informatique
» Piratage informatique et déformation médiatique
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» You've changed [Anastasia] -Abandon
» [Stand] Stand Informatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Side of the Moon :: Livre des interdits Our faith is law :: Tombeau :: Présentations :: Nos courageux habitants-
Sauter vers: