AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Souffrir pour mieux vivre dans le flot de la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
MessageSujet: Souffrir pour mieux vivre dans le flot de la mort   Dim 9 Oct - 17:04


Come out and play


Prénom & Nom : Jean-Claude ▬ Surnom : N'y pensez pas ▬ Âge : 1500 ans ▬ Métier : Maître vampirique de Saint-Louis et propriétaire de diverses commerces ▬ Race : Vampire ▬ Appartenance : Baiser de Saint-Louis ▬ Statut social : Célibataire ▬ feat. Kit Harrington


I live   Caractère
Sortez le rhum compagnons, les pirates ont soif !


D'un naturel calme, j'arrive néanmoins sans peine à monter le ton pour assurer la gestion de la ville d'une main de fer. Je n'ai pas la moindre difficulté à faire ressentir l'ampleur des sentiments portant le flot de mes paroles que ce soit une colère noire ou la plus douce des déclarations. Une voix envoûtante ne manquant pas d'autorité lorsque nécessaire afin de faire comprendre à tout être croisant ma route que je ne suis pas là pour jouer. Je ne suis pas là pour tuer. Je suis là pour protéger ceux sillonnant dans mon ombre, pour prendre soin d'eux, même si je ne le ferais pas au péril de ma vie. Préserver le fil infini de mon existence est ce qui compte avant toute chose.

Charmeur, charmant, je sais user de paroles arrivant à faire flancher hommes et femmes osant d'un peu trop près s'approcher pour les ensorceler si cette aura de charisme émanant de mon être ne l'a pas déjà fait. J'ai une patience sans doute démesurée, une patience qui s'est forgée à coups de fouets et de reins, mais je sais où se trouve la limite et je m'assure de clairement la délimiter pour dissuader tout être de la dépasser. Être patient ne signifie pas que je me laisserai simplement marcher sur les pieds, que je vais simplement encaisser. Cette époque de ma vie est depuis longtemps révolue et je ne laisse personne ainsi de haut me toiser.

Je serai à la fois l'être que vous ne voudrez plus jamais voir sortir de votre vie si vous me prouvez que vous le méritez et votre pire cauchemar si vous osez trépasser toute forme de privilège que j'aurais pu vous accorder.




Loyalty Appartenance
Un pour tous et tous pour un!

Vampires : Je fais parti du baiser de Saint-Louis dont je suis le maître vampire. Je ne réponds donc, jusqu'à preuve du contraire, qu'à ma propre personne et entends bien le faire comprendre à ceux tentant de se dresser sur mon chemin.





I live   Physique
Miroir, miroir, dit-moi qui est la plus belle !


Prétendre mon corps marqué par le poids des années serait un mensonge au vu de cette éternité qui a fixé ma jeunesse dans les limbes du temps qui a depuis bien longtemps cessé de le ravager. Un corps bien sculpté, bien dessiné, aux traits néanmoins d'une finesse inespérée. Des traits qui m'ont valu tant de regards que j'imagine pouvoir les juger appréciables à regarder. Traits rehaussés par ses boucles foncées formant ma chevelure et venant compléter la toute aussi foncée pilosité couvrant une partie de mon visage. Mon regard tout aussi sombre vient compléter ce qui accroche d'amblé le regard bien avant la façade que je tente d'imposer.

Une façade élégante vêtue d'habits souvent teintés de noir et de blanc que je porte pour dissimuler ce qui vient réellement caractériser ma personne. De larges cicatrices en mon dos, de larges vestiges de ses coups de fouet qu'on a gravé dans ma chaire alors que je n'étais encore qu'un enfant. Des coups donnés pour rester et c'est une promesse à laquelle ils n'ont pas faillis. Cicatrices plus aisées à dissimuler que celle en forme de croix ornant mon torse qui à l'occasion vient titiller les regards curieux.





Before   Histoire
La tête dans les étoiles ...

Prétendre connaître de quoi demain sera fait serait mentir. La vie possède cette vile capacité à laisser transparaître une idéologie d'existence pourtant si fragile malgré le fait que la fissure n'est pas toujours visible à l'oeil nu. Elle sillonne, suit son chemin, jusqu'à atteindre ce point de non retour rompant cette image presque trop parfaite se dessinant à notre regard afin de nous permettre prétendre ce futur allant de soit au vu de notre condition.

Fils de paysan, destiné à si peu de choses sinon vivre, exister quelques part dans les méandres du temps, et pourtant ce n'est pas de cette banalité presque ancrée dans ma chaire que demain fût composé. Il a suffit d'un regard, d'une idée germant dans l'esprit d'un être si habitué à voir le moindre de ses désirs réalisé qu'il ne prit pas même le temps de demander. Il me voulait en dépit de mon statut, en dépit du morne de ma condition. Il voulait ce petit quelque chose définissant ma personne, définissant ses traits m'étant propres qu'il caressa du bout des doigts sans se départir de ce sourire mauvais déformant les traits de son visage alors qu'il m'annonça avec un temps soit peu trop d'entrain de quoi serait fait mon futur. Mes parents ne pouvaient se douter, ne pouvaient savoir, qu'en acceptant de me laisser à cet homme de la haute société sous prétexte que j'aurais de meilleures chances qu'en leur compagnie ils venaient de détruire tout filon de bonheur ayant pu s’immiscer en mon esprit n'arrivant simplement pas à assimiler. Ils venaient de détruire toute chance de réellement profiter de chaque inspiration emplissant mes poumons.

Vivant un instant, mort le suivant, je devins bien malgré moi le souffre douleur d'un homme ne supportant pas de lever la main sur la chaire de sa chaire malgré les bévues réalisées. Je devins un enfant que l'on présenta néanmoins comme son fils et à qui on enseigna les normes de l'aristocratie ainsi que les bonnes manières s'y rattachant. Je devins à l'exemple même de cette haute société dans laquelle j'avais été intégré de force, d'un paraître toujours exemplaire dissimulant les marques de fouets ancrées dans la chaire de mon dos. Des marques qui y resteraient à jamais gravées, il s'en était assuré. Les cris et les pleures de l'enfant, de l'adolescent puis de l'homme n'avaient su l'arrêter. Il prenait un malin plaisir à expier tout ce mal le rongeant dans chaque nouveau coup donné à m'en faire saigner d'office sous la puissance de l'acte.

Des coups qu'il dû arrêter de m'infliger à la lueur d'un événement inusité qui me fit passer de fils martyr à époux d'une femme que je ne pourrais pas même prétendre aimer. Une femme qu'on m'avait simplement forcé à épouser afin d'unir deux familles de cette aristocratie que j'ai appris à tant détester. Une femme que j'appris néanmoins au fil des semaines à apprécier. Des semaines devenant mois où elle porta le fruit de cette union consumée afin de nous forger un jeune héritier que j'espérais si férocement pouvoir protéger de tout le mal de ce monde que j'avais en mon dos ancré. Si seulement... Si seulement je n'avais pas si fortement espéré le sauver de cette misère près du gouffre de laquelle il n'aura tout compte fait jamais eu la chance de s'approcher, car la vie en a décidé autrement. Cette journée qui devait être heureuse, portée par le bonheur de tenir en mes bras le fruit de mes entrailles, la chaire de ma chaire, fût plutôt le théâtre de l'appelle de la faucheuse qui pris en ses griffes à la fois cette femme à laquelle le mariage m'avait uni et cet enfant qu'ensemble nous avions créés. Cet enfant que j'ai bercé toute la nuit en pleurant plus que de raison parce que je n'arrivais pas à simplement le laisser aller sans lui faire savoir que j'aurais été là pour lui, que je ne l'aurais pas abandonné peut importe le prix à payer.

Un abandon qui fût néanmoins forcé par la tombe creusée pour lui et sa mère alors que je me retrouvais seul dans ce monde sans réellement savoir quoi faire de cette vie de misère qui semblait être la réelle raison de mon existence. Une misère atteignant des proportions démesurée lorsqu'elle me trouva. Elle qui changerait le cours de mon existence à jamais en une seule morsure en mon cou, contre ma gorge qui n'arrive à exprimer le fruit de ma douleur. Douloureuse pression de ses dents en mon artère alors que je m'effondre sur le sol vidé de toute mon énergie convaincu que s'en est fini de tout ceci, qu'on me libère enfin de ce fardeau que je ne sais plus comment porter.

Ce n'est pourtant pas elle que j'ai vu à mon réveil, le ventre douloureux d'une faim que je ne pouvais pas expliquer, les muscles tendus de cette envie de tuer que je ne me connaissais simplement pas. Nouvelle figure en mon existence en la personne de Belle Morte qui m'aide à gérer ce nouveau don dont on m'avait doté, une malédiction me poursuivant pour l'éternité. Une malédiction se nourrissant de la souillure du corps dans les ébats charnels dont j'ai été la victime silencieuse durant de longues années, des siècles entiers, à simplement subir ce que les autres vampires prenaient un malin plaisir à m'infliger. Des ébats dont je sentais néanmoins l'appel, le besoin cuisant de m'en nourrir pour survire bien davantage que le besoin de ce sang s'écoulant en mon corps brûlant. Jusqu'à cet instant où j'ai senti le poids des années pressé sur mon être forgé d'une mentalité nouvelle, d'un esprit plus fort qu'il ne l'avait jamais été, et que je me suis élevé pour leur dire que la limite était atteinte, que je ne me laissais plus ainsi souiller pour leur bon plaisir.

Une force de caractère nouvelle qui me permit après quelques années d'enfin retrouver l'espoir de vivre en ce si simple concept que je n'avais pourtant jamais réellement approfondit malgré la présence de cette défunte femme que j'avais apprécié. L'amour. Asher était un ami inestimable pour pour moi. Un ami que je connaissais depuis longtemps, depuis que j'étais devenu ce que certains qualifient peut-être à tord de monstre. Il était d'une beauté à coupé le souffle et je n'ai jamais caché mon adoration pour la finesse de ses traits. Ce fût néanmoins une jeune femme du nom de Julianna qui nous offrit à tous les deux cette promesse de bonheur nous étant finalement destiné. Un bonheur consumé en ce trio inséparable que nous sommes devenus. Aimant, aimés, rien ne semblait apte à entacher cette bulle de bonheur que nous avions ensemble forgé et pour une fois dans le fil de mon existence fissurée de tant de maux je me sentais enfin bien. Je me sentais heureux. Je me sentais finalement délivré de la misère pour l'éternité se dessinant devant nous.

Vains espoirs de nouveaux détruits dans les flammes et le sang en cette morbide journée qui ne faucha qu'une vie de plus dans le large sillon de la mort traçant son chemin derrière mes pas. Ils étaient introuvables, l'un comme l'autre, et lentement la panique commença à me gagner jusqu'à ce que j'arrive enfin à les trouver. Capturés par des prêtres de l'inquisition qui ne ménagèrent aucun effort pour les faire souffrir au possible, pour les faire expier le mal leur rongeant les entrailles. J'aurais tant voulu arriver plus vite, arriver plus tôt, mais le mal était déjà fait. Les hurlements de douleurs raisonnant à mes oreilles, son corps dévoré par les flammes alors que mes yeux se détournent de cet infâme spectacle pour ne sentir que mon cœur se broyer un peu plus en voyant l'état d'Asher et celui de son corps si parfait complètement ravagé par ses mêmes flammes brûlant le corps de Julianna qui avait cessé de hurler. Il était trop tard pour elle et sans réfléchir davantage j'ai fait le nécessaire pour sauver Asher, pour sauver mon ami et mon amour avant de tout perdre de nouveau.

J'ai fais le nécessaire pour ne pas laisser le flot de mes sentiments voiler mon jugement et je l'ai conduit auprès de Belle Morte dans l'espoir qu'elle pourrait sauver ce qu'il restait de lui avant qu'il ne soit trop tard. Une action qu'elle accepta de poser si de mon côté j'acceptais de rester avec elle durant 100 ans. Un bien piètre sacrifice à réaliser pour sauver mon ami, mon amant. Sacrifice qui porta fruit même si je fus contraint de le laisser s'éloigner alors que je restais coincé ici auprès de notre créatrice, contraint de faire faire seul le deuil de ce nouveau bonheur perdu. Un bonheur que j'avais perdu espoir de réellement trouver. Peut-être ne m'était-il pas destiné. Peut-être qu'il était simplement préférable pour moi de me concentrer sur le côté technique de cette éternité qui tout compte fait n'aurait peut-être rien à réellement m'apporter. D'un autre côté, que pouvais-je réellement perdre que je n'avais pas déjà perdu? Une femme, un enfant, une amante, un ami...

Les 100 années s'écoulèrent plus rapidement que que je l'avais escompté, mais avec tant de siècles à mon actif j'aurais sans doute dû m'en douter. Des années au terme desquelles j'ai décidé de quitter mon Europe natale pour aller m'installer aux États-Unis, aspirant débuter une nouvelle vie bien loin des fantômes douloureux de mon passé. Une nouvelle vie qui débuterait dans la ville de Saint-Louis où j'ai sans hésité affirmé mon allégeance à la maîtresse vampire de la ville, Nikolaos. Là encore, de fil en aiguille, les événements se sont envenimés allant jusqu'à la mort de cette dernière de la main d'Anita Blake.

Anita Blake... Cette apparition inespérée dans le flot de mes misères. Cette personne dégageant quelque chose sur lequel je n'arrive simplement pas à poser de mots. Cette femme qui m'a fait entrevoir la lueur de ce bonheur que j'ai effleuré en présence d'Asher et la défunte Julianna. L'espoir d'un bonheur qui ne m'a tout compte fait peut-être pas totalement quitté alors que c'est à mon tour de m'élever et prendre possession de cette ville qui ne m'a pas encore déçu en frais de nouveau départ et tout ce que la chose peut impliquer...




Mon pseudo est SunshineD, j'ai 26 ans et je suis disponible au moins 5 jours par semaine. J'aime pouvoir abuser des persos  :powa:  (oui je sais je prends une éternité à faire cette fiche   ) et j'apprécie mois Musette (tu sais pourquoi... I got my eyes on you   ). J'aimerai ajouter que vous allez voir comme l'attente en vaudra la peine J'ai connu Dark side of the Moon par ma tête adepte de schizophrénie


© Halloween de Never Utopia



Dernière édition par Jean-Claude le Ven 28 Oct - 12:08, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 13/08/2012
Messages : 290

{ Réanimateurs }
Anita Blake
MessageSujet: Re: Souffrir pour mieux vivre dans le flot de la mort   Dim 9 Oct - 17:12

Jean-Claude!!!!! :nooo: douche

*Toussote et reprend contenance*

Salut vampire! Bienvenue parmi nous!! :suisla:


AFTER THE DARKNESS ♦ 
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 15/07/2012
Messages : 894

{ Admin }
Maât
MessageSujet: Re: Souffrir pour mieux vivre dans le flot de la mort   Dim 9 Oct - 17:14

Bienvenue ♥



Bonjour Invité,


Premièrement, bienvenue parmi nous! Il est toujours plaisant de voir de nouveaux personnages embarquer dans notre monde unique et l'assaisonner un peu plus de leur saveur. J'espère que tu te plaira bien ici et que tu pourras laisser cours à ton imagination.L'univers de Dark Side of the Moon t'es encore interdit, mais il y a un moyen simple d'y avoir droit. Il faut simplement réaliser tous les points ci-dessous sans exception. Pour toute question ou si tu as besoin d'aide, n'hésites pas à me contacter, moi ou un autre membre du staff. Lorsque tout sera en vert, tu seras validé sans problème ! Tu as à partir de maintenant deux semaines pour compléter ta fiche de personnage, soit jusqu'au 23 octobre.

Bonne chance avec ce personnage haut en couleur!

À faire  |  × À corrigé  |  ϗ Correct

ϗ Nom du personnage correct
ϗ Signature du règlement
Remplissage complet de la fiche
ϗ Avatar à la bonne taille




Invité, sens tu le désir monter en toi lorsque tu pose ton regard sur moi?


Dernière édition par Maât le Mar 11 Oct - 16:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 24/09/2016
Messages : 115

{ Léopard-Garou }
Cherry Bloom
MessageSujet: Re: Souffrir pour mieux vivre dans le flot de la mort   Dim 9 Oct - 17:24

Bienvenue parmi nous ! Et bon courage pour ta fiche !


A fire starting in my heart
Elle s'était faite tatouer l'univers sur le coin du coeur
Histoire de ne jamais oublier le néant qu'elle avait à l'intérieur. › © alaska.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 19/09/2016
Messages : 219

{ Vampire }
Musette
MessageSujet: Re: Souffrir pour mieux vivre dans le flot de la mort   Dim 9 Oct - 17:29

Ah tient ! Mon petit Jean-Claude!
J'ai déjà hâte de faire nos retrouvailles! devil Ça promet!!

Bonne continuation pour ta fiche!



SOUL STRIPPER

Then she made me say things I didn't want to say, Then she made me play games I didn't want to play, Pulled out a knife and flashed it before me, Stuck it in and turned it around.
© signature by anaëlle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 08/10/2016
Messages : 80

{ Vampire }
Andrew Chandler
MessageSujet: Re: Souffrir pour mieux vivre dans le flot de la mort   Lun 10 Oct - 3:59

Bienvenue à toi!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Souffrir pour mieux vivre dans le flot de la mort   Mar 18 Oct - 4:45

AAAAAAAAAh Jean-Claude, on va bien s'amuser... Ne t'approche pas trop de ma Nita

Sinon, quand même : Bienvenuuuuuuuuue parmi nous

Bon courage pour ta fiche monsieur le suceur de sang
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 15/07/2012
Messages : 894

{ Admin }
Maât
MessageSujet: Re: Souffrir pour mieux vivre dans le flot de la mort   Dim 23 Oct - 10:36

Avertissement



Bonjour Invité,


Cela fait maintenant presque deux semaines que tu es inscrit sur le forum et nous n'avons toujours pas eu le plaisir de lire ta fiche complété. Selon le livre des damnées, ton temps est bientôt échu. Il te reste deux jours pour terminer ta présentation. Si tu as besoin de plus de temps, n'hésite pas à nous le communiquer dans les plus brefs délais.

Merci de ta compréhension!
Au plaisir de lire ta fiche.




Invité, sens tu le désir monter en toi lorsque tu pose ton regard sur moi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Souffrir pour mieux vivre dans le flot de la mort   Lun 24 Oct - 7:04

J'ai besoin d'un délai ô grandes admins exceptionnelles
(Voyez j'ai la flemme à tel point que j'ai pas même changé de compte pour le demander.)
((Oui je sais c'est pitoyable j'ai pris de le temps de répondre à mes rp et j'ai terminé ma fiche. Oui oui on peut me frapper.))
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Souffrir pour mieux vivre dans le flot de la mort   Lun 24 Oct - 13:45

Puisque c'est si gentiment demandé
Est-ce qu'une semaine en plus te convient?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Souffrir pour mieux vivre dans le flot de la mort   Mar 25 Oct - 6:29

Oui c'est parfait! Merci et je me bouge promis
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 15/10/2016
Messages : 91

{ Humain }
Lénora Wish
MessageSujet: Re: Souffrir pour mieux vivre dans le flot de la mort   Ven 28 Oct - 13:58

Je te souhaite la bienvenue ^^



   
Lénora Wish
“Voilà comment sont les yeux des anges, ils peuvent voir jusqu’au fond du coeur.”
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 15/07/2012
Messages : 894

{ Admin }
Maât
MessageSujet: Re: Souffrir pour mieux vivre dans le flot de la mort   Sam 29 Oct - 9:42


Fiche validée ♥



Bonjour Invité,


Premièrement, félicitation pour ta fiche et bienvenue sur Dark Side of the Moon ! Je tiens à dire de la part de toute l'équipe que nous sommes ravies de te compter parmi nous !

Je voulais aussi rajoutée que ta fiche est tout simplement délicieuse à lire. Tu as su à travers les mots et la composition de tes phrases à aller chercher l'âge de Jean-Claude. J'ai bien hâte de voir ce que tu vas faire de ce personnage haut en couleur.

Maintenant que tu peux commencer à poster sur le forum, voici quelques petites choses à ne pas omettre.

1 — N'oublies pas de faire ta fiche de lien si tu veux que les membres t'en proposent ! Au besoin, il y a un modèle que tu pourras utiliser.

2 — Si tu veux que les gens viennent te proposer des Rp facilement, tu dois faire ta fiche de Rp qui recensera tes Rp en cours et ceux terminés.

3 — Tu peux aussi faire une demande de maison afin d'avoir ton petit chez-toi où tu pourras Rp.

4 — Il faut aussi que tu recenses ton avatar et ton emplois.

Sur ce je te souhaite de bien t'amuser !


CRÉDIT - CSS


Invité, sens tu le désir monter en toi lorsque tu pose ton regard sur moi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Souffrir pour mieux vivre dans le flot de la mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souffrir pour mieux vivre dans le flot de la mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il faut oublier le passer pour vivre dans le présent [Logan]
» Les nains, c'est pas fait pour vivre dans des trous d'arbre
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.
» Haiti: Un chaos interminable (pour mieux comprendre)
» Séduire pour mieux détruire ... :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Side of the Moon :: Livre des interdits Our faith is law :: Tombeau :: Présentations :: Les oubliettes-
Sauter vers: